> Politique : Le nucléaire va-t-il éclipser les autres thématiques écolos ?

Publié le par enerli

 

31.10.2011 - Depuis des semaines, voire des mois, la question de la sortie du nucléaire est l'un des sujets phares des écologistes. Et quand on interroge les Français sur le programme d'EELV, cette thématique revient en premier lieu. Au point d'éclipser le reste? Interrogés par leJDD.fr, plusieurs responsables écologistes donnent leur avis et assurent que d'autres thèmes seront mis en avant dans la campagne d'Eva Joly.


Le sujet phare des écolos ? "Le nucléaire. Surtout après Fukushima", lance Sophie, une éducatrice spécialisée de 28 ans. Même réponse pour Caroline, une étudiante rouennaise montée sur Paris. Quand on demande au quidam de la rue le thème majeur du programme d'EELV pour 2012, la réponse fuse. Pas de proportionnelle, de gaz de schiste, de 6e République…

 

La question de la sortie du nucléaire – vivement défendue par le parti de Cécile Duflot – est sur toutes les lèvres. " J'ai l'impression qu'ils ne parlent que de cela ! ", lance Catherine, une mère au foyer de 61 ans, qui évoque " le développement des énergies renouvelables ". Le nucléaire aussi pour Jacques, un retraité parisien, " sans trop savoir s'ils veulent sortir entièrement et tout de suite ou progressivement mais avec quelle échéance. "

 

Mais à force d'en parler, l'actualité aidant – déplacement d'Eva Joly à Fukushima, médiatisation des négociations programmatiques avec le PS –, les écologistes ne craignent-ils pas que ce sujet éclipse les autres thématiques écologiques à l'horizon 2012 ? " Si, je le crains. Il faut qu'on ait des débats qui dépassent cette question ", estime le porte-parole du parti, Pascal Durand, avant de préciser : " Malheureusement, on ne choisit pas forcément" les sujets qui deviennent médiatiques. " Certes, c'est un aspect emblématique, mais seulement un aspect" du projet d'EELV, poursuit-il. "Nous ne souhaitons pas que cela éclipse le reste ! ", renchérit Denis Baupin, adjoint au maire de Paris et responsable, côté écolo, des négociations avec les socialistes.

 

Le nucléaire, une question "qui pèse très lourd en France"

 

Et s'il renvoie également la balle aux médias, Denis Baupin reconnaît que le nucléaire est une question " qui pèse très lourd en France ", notamment au vu de la politique énergétique hexagonale. " C'est aussi là-dessus qu'il y a le clivage le plus clair entre la France et les autres pays ", ajoute l'élu écologiste. Avant de mettre en avant l'actualité liée à Fukushima – " sans ce drame terrible, cette question serait sûrement moins présente dans la campagne " – et d'assurer que l'accent sera également mis sur d'autres thèmes dans les semaines à venir. Comme la politique agricole, les algues vertes, les transports, mais aussi le logement, la République ou encore les institutions.

 

 

" Ne doutez pas que nous allons défendre tous les sujets environnementaux ", estime de son côté le porte-parole d'Eva Joly, Yannick Jadot. Ce dernier insiste aussi sur une autre question " très importante à (ses) yeux " : " comment redonner du poids aux citoyens dans une Europe solidaire ? ". Il ne manque pas de rappeler non plus que la candidate a tenu un meeting sur le thème de la " République irréprochable " le 18 octobre dernier dans une salle parisienne. " Assez rapidement les Français vont identifier particulièrement  plusieurs thèmes qui seront le cœur de la campagne ", ajoute Yannick Jadot, qui affirme que d'ici Noël, " il faut qu'Eva Joly soit identifiée ". Trois points seront mis en avant : l'écologie bien sûr, mais aussi la République juste et l'Europe solidaire. Encore faudra-t-il ensuite faire entendre sa voix aux Français…

 

Src : Anne-Charlotte DUSSEAULX du 31 octobre 2011 © JDD 

Publié dans POLITIQUE

Commenter cet article